“Russes et Ukrainiens: des « frères inégaux » ? Une géo-histoire de la relation entre Ukrainiens et Russes”

Elena dell’Agnese segnala quanto segue:

 ——————————–

“Denis Eckert, directeur de recherche au CNRS (Géographie-cités), interviendra jeudi prochain sur
 
Russes et Ukrainiens: des « frères inégaux » ? Une géo-histoire de la relation entre Ukrainiens et Russes“, en commentaire de l’essai de l’historien Andreas Kappeler (Université de Vienne), publié en 2016.


Sa présentation aura lieu dans le séminaire “Géographie et Sciences sociales” de l’EHESS animé par Marie-Vic Ozouf-Marignier et Nicolas Verdier,
jeudi 3 mars 2022 de 14h30 à 16h30. Salle 50 du bâtiment EHESS du campus Condorcet, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers.
 
Pour obtenir le lien Zoom, écrire à Nicolas Verdier : nv@parisgeo.cnrs.fr
Béatrice Von Hirschhausen, directrice de recherche au CNRS (Géographie-cités) spécialiste de l’Europe centrale et Camille Schmoll, Directrice d’étude à l’EHESS (Géographie-cités) participeront aux discussions.
 
Résumé de l’intervention :
Depuis l’invasion à grande échelle du territoire ukrainien depuis le 24 février 2022, les chocs successifs provoqués en Ukraine en 2014 par l`annexion-éclair de la Crimée par la Fédération de Russie, puis la sécession de fait, sous la houlette du pouvoir russe, des deux «républiques» auto-proclamées du Donbass (Lougansk et Donetsk) semblent peser peu. Ces événements sont pourtant très intimement liés, et les actions actuelles du pouvoir russe s’inscrivent dans un dispositif argumentatif déjà mobilisé en 2014.
Sans mordre sur l’actualité dramatique de la guerre en cours, nous proposons une réflexion géo-historique sur la relation russo-ukrainienne dans la longue durée, en nous appuyant sur l’essai de l’historien viennois Andreas Kappeler « Ungleiche Brüder: Russen und Ukrainer vom Mittelalter bis zur Gegenwart », non publié en français. Il s’agit de décrire la relation structurellement asymétrique qui s’est établie au fil des siècles entre Russes et Ukrainiens. Cette réflexion doit conduire à décrypter les arguments de légitimation « historique » invoqués en permanence par Vladimir Poutine pour justifier les prétentions de la Fédération de Russie à l’égard de l’Ukraine, un État dont l’existence est aujourd’hui radicalement remise en cause.
 

Denis ECKERT
Denis Eckert, chercheur au CNRS depuis 1994, a été en poste dans différents centres de recherche en France (Montpellier, Toulouse, actuellement Paris-Condorcet) et en Allemagne (Centre Marc Bloch, Berlin, 2016-2019). Il a également été visiting fellow à Moscou (Institut de Géographie de l’Académie des Sciences, 1997-1998), à Montréal (CIRST, 2015) et à Leipzig (Leibniz-Institut für Länderkunde, 2015-2016). Directeur de l’UMR LISST (Université Toulouse Jean Jaurès) en 2011-2015, et président de la section 39 (Espaces, Territoires, Sociétés) au Comité National du CNRS (2012-2016), il a aussi dirigé pendant 12 ans (2005-2016) la revue en ligne Mappemonde consacrée à la question de l’image et de la carte et de leurs usages. Ses travaux sur l’Europe orientale, ses frontières et ses dynamiques régionales, l’ont conduit de la Russie à l’Ukraine. Il est actuellement membre du projet ANR/DFG franco-allemand LimSpaces – Vivre l’entre-deux : stratégies d’adaptation et horizons d’attente d’acteurs ordinaires en Ukraine et Moldavie

Publications sur l’Ukraine
Articles
Eckert D., Savchtuk I. (2022, à paraître), « Le(s) pont(s) de Crimée avant 2014: les discontinuités d’une longue histoire », Mappemonde
Eckert D. (2017), « L’Ukraine ou les contours incertains d’un Etat europeìen », L’Espace Politique, 33
Eckert D. et Lambroschini S., 2017, « La ligne de démarcation entre le Donbass et le reste de l’Ukraine », M@ppemonde, janvier 2017, no 119
Cartes en libre-accès
Eckert D., 2018a, « Stables, incertaines ou contestées: les frontières de l’Ukraine
Eckert D., 2018b, « Ukraine: l’âge des tracés frontaliers »
Eckert D., 2018c, « Ukraine: les deux temps de l’incorporation à l’Union soviétique »

Publications sur la Russie
Ouvrages
Eckert Denis, 2007, Le monde russe, 2e, revue et augmentée éd., Paris, Hachette (coll. « Carré Géographie »), 254 p.
Eckert Denis et Kolossov Vladimir, 1999, La Russie, Paris, Flammarion (coll. « Dominos »), 128 p.
Brunet Roger, Eckert Denis et Kolossov Vladimir, 1995, Atlas de la Russie et des pays proches, Montpellier – Paris, RECLUS-La Documentation Française.
Articles et chapitres d’ouvrages
Eckert Denis, Gouzévitch Dmitri, Gouzévitch Irina et Pane Marie-Noëlle, 2018, « La Russie, construction et crise d’un système scientifique » dans Mina Kleiche-Dray (ed.), Les ancrages nationaux de la science mondiale XVIIIe-XXIe siècles, Paris, Editions des Archives Contemporaines – Presses de l’IRD, p. 323-354.
Eckert Denis, 2001, « Moscou, capitale russe, métropole mondiale? » dans Guy Jalabert (ed.), Portraits de grandes villes, Toulouse, Presses universitaires du Mirail (coll. « Villes et Territoires »), p. 161-185. “

Add a Comment